Barbara Sher : le Good Enough Job pour les multipotentialistes

0
Partager cet article :

Questions prégnantes pour tout multipotentialiste, comment vivre ses passions ? Comment ne pas perdre sa vie à la gagner ?

Dans son ouvrage « Refuse to choose », Barbara Sher parle du « Good Enough Job » qui vous permet de vivre vos passions. Pour elle, cela s’apparente à recevoir une subvention personnelle pour pouvoir créer.

Dans un de ses articles, elle précise ce qu’elle entend par ce concept  de « Good Enough Job ».


Texte de Barbara Sher

Je vous dis souvent qu’un « Good Enough Job » (« le juste bon boulot » ) va résoudre votre problème de savoir comment gagner de l’argent en faisant ce que vous aimez. …  Mais je ne sais pas si je vous ai donné les détails de ce qu’est pour moi ce juste bon boulot. Alors laissez-moi préciser ma pensée !

Un bon travail est celui qui vous permet de payer vos factures sans vous rendre fou.

En fait, la pire chose que vous pourriez dire à son sujet est que ce n’est pas «assez». En effet, si ce travail était tout ce que vous aviez fait de votre vie, vous auriez  le sentiment à juste titre d’avoir gaspillé votre vie.

Cela semble horrible, mais le « Good Enough Job » (« le juste bon boulot » ) n’est en aucun cas celui qui définit toute votre vie.

Il sert juste à payer l’autre partie de votre vie que vous aimez vraiment.

(…)

Les collègues ou les gens que vous y côtoyez doivent être agréables afin qu’ils ne vous mettent pas en colère ou ne vous rendent pas malade parce que cela vous préoccuperait même après votre journée de travail et cela gâcherait vos chances de faire ce que vous aimez faire pendant votre temps libre.

Les heures passées à travailler doivent être raisonnables.

Moins il y en a, mieux c’est, mais cela ne doit pas dépasser semaine habituelle de travail de 40 heures, avec idéalement peu de temps passés dans les transports.

Tout simplement parce que vous avez besoin de plus de temps pour faire ce que vous aimez ! Vous voulez avoir un temps décent pour vous y consacrer. Un travail qui dévorerait tout votre temps n’est clairement pas un « Good Enough Job ».

Ce travail n’a pas besoin d’être passionnant, , mais il ne doit pas être si fatigant que cela vous use.

Si c’était le cas, il devrait vous permettre de l’enrichir en faisant des tâches que vous appréciez et que vous maîtrisez. Vous avez des compétences qui vous pouvez activer avec plaisir dans la vie quotidienne, comme organiser ou bien communiquer, écrire des bulletins d’information ou parler d’autres langues.

Si vous pouvez offrir ces compétences, vous pourriez trouver votre travail quotidien très agréable. Vous obtiendrez une certaine satisfaction de votre travail et vous feriez des choses pour lesquelles les gens vous estimeront.

Certians de mes coachés m’ont dit que leurs emplois leur permettaient d’avoir une vie sociale, ils y rencontrent des gens sympas pour interagir toute la journée, les laissant libres d’écrire ou d’étudier toute la soirée et le week-end sans se sentir privés de compagnie humaine.

Vous serez surpris de constater que lorsque vous avez un rêve, cela ne vous dérange pas d’avoir un « Good Enough Job » (« le juste bon boulot » )

D’autres articles sur Horizoom sur Barbara Sher

Source : Barbara Sher est l’auteur de Refuse to Choose!: A Revolutionary Program for Doing Everything That You Love

Traduction et adaptation : Horizoom

 

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Le site Horizoom.com accueille des articles invités susceptibles d'intéresser les Esprits Renaissance, Multipotentiels et Entrepreneurs de soi. Pour connaitre la politique de publication, voir page Articles invités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.