Charlie Chaplin, danseur de claquette, mime, clown, acteur, réalisateur, scénariste, musicien, innovateur…

2
Partager cet article :

Décrit par le British film comme « figure tutélaire de la culture mondiale », Charlie Chaplin était de toute évidence, un Esprit Renaissance.

Il fut danseur de claquette, mime, clown, acteur de théâtre, acteur de cinéma, réalisateur, scénariste, musicien, compositeur de musique…  et un innovateur.

Charlie Chaplin, innovateur

En tant que réalisateur, Chaplin est considéré comme un pionnier et l’une des figures les plus influentes du début du xxe siècle.

L’historien du cinéma Mark Cousins a écrit que Chaplin « a changé non seulement l’imagerie du cinéma mais également sa sociologie et sa grammaire » et avance qu’il joua un rôle important dans l’établissement de la comédie en tant que genre parallèlement à ce qu’avait fait D. W. Griffith pour le drame.

Il fut le premier à populariser les long-métrages comiques et à ralentir le rythme de l’action pour y ajouter de la finesse et du pathos.

Pour Robinson, les innovations de Chaplin furent « rapidement assimilées et devinrent les pratiques de base de la réalisation cinématographique ».

Federico Fellini définit Chaplin comme « une sorte d’Adam duquel nous sommes tous issus »), Jacques Tati explique « sans lui, je n’aurais jamais fait un film », René Clair écrit « il a inspiré pratiquement tous les réalisateurs».

De nombreux autres réalisateurs, tels Michael Powell, Billy Wilder et Richard Attenborough ont  cité Chaplin comme une de leurs influences majeures.

Décryptage graphologique d’un Esprit Renaissance, Charlie Chaplin

En re-insérant sur le site Horizoom, le texte  très inspirant de Charlie Chaplin (Le jour où je me suis aimé pour de vrai...) que j’avais déjà cité en 2010 sur Coaching Avenue,  je suis tombée sur le site de  Sylvie Chermet-Carroy,  une graphologue, auteur de plusieurs ouvrages sur la symbolique des lettres.

Dans un de ses articles, elle décrypte l’écriture de Charlie Chaplin et nous retrouvons dans son analyse les points saillants d’une personnalité Esprit Renaissance, doute, manque d’estime de soi…

Mais malgré le doute sur lui-même et l’alternance d’optimisme et de pessimisme, Charlie arrive à dépasser à la fois les obstacles intérieurs et extérieurs. C’est l’ardeur de vivre qui l’emporte, avec l’envie d’être vainqueur dans sa vie, de mener son existence vers l’affirmation de soi et la réussite.

Que nous dit l’écriture de Charlie Chaplin ?

Selon l’analyse de Sylvie Chermet-Carroy  :

– Puissance et délicatesse se côtoient

– Fluctuations de la sensibilité.

– Une alternance d’états d’âme et d’exigence

– Des moments de doute et de découragement

– Un fond même un peu dépressif

– Des élans d’optimisme

– Son choix c’est d’aller de l’avant.

– Malgré le doute sur lui-même et l’alternance d’optimisme et de pessimisme, c’est l’ardeur de vivre qui l’emporte.

– C’est surtout l’idée d’être vainqueur dans sa vie, de mener son existence vers l’affirmation de soi et la réussite.

– La volonté extrême de vivre sa liberté intérieure

– Désir de remporter la victoire sur les difficultés de la vie.

– Qualité de décision et la hauteur de vue.

– Fluctuations de la volonté, l’hésitation, la combativité.

– Une autorité, un dynamisme effréné, une façon de se projeter dans les événements peut-être pour concilier les extrêmes ou pour canaliser la sensibilité.

– Un intellect toujours en action.

« En tout cas, c’est la volonté et l’énergie qui l’emportent. Nous y sommes, Charlie Chaplin n’a jamais baissé les bras ! »  Sylvie Chermet-Carroy

Une insatisfaction ou une mauvaise image de soi.

Comme l’explique  Sylvie Chermet-Carroy, on pourrait se demander s’il est possible qu’avec une telle réussite mondiale, le « moi » soit insatisfait.

« En fait c’est un problème de reconnaissance de soi qui fait défaut », explique-t-elle.

Et de citer un anecdote.

« Un jour Charlie Chaplin arrivait sur le quai d’une gare et il voit le quai noir de monde. Étonné et cherchant à comprendre, il n’avait pas pensé une seule seconde que les gens n’étaient pas là pour le train, mais pour…lui! »

 

Pour en savoir plus

Sur Horizoom

Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Sur le site de Sylvie Chermet-Carroy, graphologue

Analyse graphologique  de Charlie Chaplin

Biographies de Charlie Chaplin

Wikipedia (France)

site de Ludiwine Moinault consacré à Charlie Chaplin

 

Illustration : Flickr /  x799xx / Chaplin Isn’t Dead

 

 

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Brigitte Roujol est la fondatrice des sites HORIZOOM et COACHING AVENUE. Elle se considère comme un Esprit Renaissance du 21ème siècle. Elle a en effet eu de multiples vies professionnelles, se réinventant régulièrement. Aujourd'hui, un pied en entreprise, un pied à l'extérieur, elle est consultante en créativité, innovation, spécialiste de la réinvention (de soi, de modèle économique), auteur, coach d'Esprits Renaissance et d'Innovateurs, et maître-verrier à ses heures perdues... Pour la contacter