Comment faire face à la surcharge informationnelle ?

1
Partager cet article :

Comme en témoignait ma coachée dans le précédent article Le multipotentiel face à l’infobésité, elle faisait face à la surcharge informationnelle, une surinformation encore appelée  infobésité,  cet excès d’informations reçues. Elle avait clairement l’impression de ne plus pouvoir traiter cette information ni la supporter sans porter préjudice à elle-même ou à son activité.

A travers son coaching, elle souhaitait y voir plus clair dans ses priorités. Une séance a porté sur les solutions à envisager pour reprendre contrôle sur le flux d’info.

Le process de résolution

1/ Formuler toutes les questions que l’on se pose autour de la thématique exprimées en commençant par « Comment faire pour… »

2/ faire un brainstorming (recherche d’idées pour répondre à cette question le faire en divergence > mêmes les idées farfelues sont bienvenues)

3/ Sélectionner les idées pertinentes et les mettre en oeuvre

C’est un process itératif

Exemple de lites de questions CFP (comment faire pour …)

Elle a listé les questions qu’elle se posait autour de cette thématique.

Comment je peux organiser ma détox informationnelle tout en me sentant en croissance personnelle ?

Comment me créer un espace mental physique et numérique organisé, simple, productif ?

Comment me sentir organisée et à jour ?

Comment me sentir dans le flux ?

Comment me sentir serien et alignée ?

Comment utiliser de manière pertinente mon savoir  ?

Comment créer du ROI (retour sur investissement de tous mes savoirs) ?

comment être un « scanner » qui réussit ?

Comment être succesful ?

Comment ne plus me sentir « overwhelmed » (submergé, écrasé) ?

Comment trouver un juste compromis entre aujourd’hui, demain, futur ?

Comment bien gérer les espaces temporels ?

Comment mieux profiter de la vie ?

Comment être heureuse ?

Toutes les questions sont traitées. Elle a commencé par la question qui lui paraissait la plus importante à cet instant-là.

> Idéation en divergence (brainstorming)

Comment je peux organiser ma détox informationnelle tout en me sentant en croissance personnelle ?

Liste des idées « brutes »

  • Fixer des thématiques mensuelles prioritaires
  • Fixer un quota d’heures de surf sur internet
  • Fixer des horaires de veille
  • M’obliger à vendre un livre pour un livre acheté
  • Me fixer , établir une stratégie de veille
  • Avoir des livrables avec des dead lines
  • pas de livrable hypothétique Un jour peut-être
    • ( Note  : cela fait référence à la méthode de David Allen GTD Getting Thing Done où certains projets non actifs sont classé en « un jour peut-être ». Mais les multipotentiels ont tendance à les rendre actifs au fil de l’eau détournant inconsciemment la méthode de David Allen)
  • Fixer un quota de projets en cours
  • Veille développement personnel formalisée en article de blog par semaine.
  • Arrêter d’archiver du contenu pour un Jour peut-être
  • Me forcer à rédiger une fiche ouvrage
  • Formaliser la substantifique moelle : ce qu’il faut retenir, garder en mémoire.
  • Ralentir l’entrée d’input, me forcer à des outputs
  • Faire sortir des livrables de la caisse noir de mon cerveau
  • Le week-end interdiction de connexion
  • Formaliser tous les aspects administratifs en semaine
  • Weekend : formalisation
  • weekend action manuelle, bricolage
  • Weekend dévolu à formaliser des livrables (semaine, incubation, digestion>> weekend élimination
  • Limiter le nombre de flux RSS, le nombre de newsletters reçues
  • Créer des répertoires distincts selon thématique
  • Séparer nourriture visuelle de nourriture textuelle
  • Séparer flux RSS pro perso quotas d’heures
  • Mettre un compte-minutes
  • Comptabiliser ce que je produis, ce que je fais
  • Donner plus de lisibilité à ce que je fais au lieu de ce que je ne fais pas

Ce qui a suivi

Elle s’est rendu compte qu’elle n’utilisait pas la méthode GTD de manière pertinente car elle collectait des infos pour des projets Un Jour peut-être, c’est à dire qu’elle avait une multitude de projets actifs même lointains.

Elle a choisi également de réfléchir à ce qui lui apportait le plus de bonheur, de bien-être, le flow au sens de Mihaly Csikszenmhalyi

Articles connexes parus sur Horizoom

Le multipotentiel face à l’infobésité

PKM, Personal Knowledge Management

Travailleur du savoir

Accès à la vidéo sur ce coaching

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Brigitte Roujol est la fondatrice des sites HORIZOOM et COACHING AVENUE. Elle se considère comme un Esprit Renaissance du 21ème siècle. Elle a en effet eu de multiples vies professionnelles, se réinventant régulièrement. Aujourd'hui, un pied en entreprise, un pied à l'extérieur, elle est consultante en créativité, innovation, spécialiste de la réinvention (de soi, de modèle économique), auteur, coach d'Esprits Renaissance et d'Innovateurs, et maître-verrier à ses heures perdues... Pour la contacter

Un commentaire

  1. Rétrolien: Le multipotentiel face à l'infobésité | HORIZOOM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.