Comment se promouvoir sans paraître lourdingue ?

3
Partager cet article :

Dans un article paru sur le site de la Harvard Business Review, intitulé  How to Promote Yourself Without Looking Like a Jerk, Dorie Clark, auteur de Se réinventer : Définir sa marque personnelle, imaginer son futur, paru aux éditions Pearson, donne les clés de l’auto-promotion intelligente.

Elle explique « L’auto-promotion peut être inconfortable pour beaucoup de gens. (…) Comment pouvez-vous assurer que votre talent soit reconnu sans vous aliéner vos collègues et sans apparaître lourdingue ?

La première étape est de comprendre la véritable valeur de l’auto-promotion.

Bien sûr, vous pouvez obtenir de meilleures offres d’emploi ou des missions si vous êtes considéré comme une star.

Mais il ne s’agit pas que de vous ! (un rappel utile pour les personnes qui sont rebutés par la caricature du « personal branding ») (…)

Au contraire, si vous vous promouvez de manière pertinente, c’est gagnant-gagnant. Vos collègues et les gestionnaires n’ont probablement pas le temps de bien comprendre vos centres d’ intérêts, vos talents et compétences.

Si vous pouvez leur faire comprendre où vous pouvez contribuer le plus, vous leur rendez la vie plus facile et vous aidez l’entreprise.

La prochaine étape est de se baser sur des faits, pas sur des interprétations.

Personne ne peut vous reprochez si vous dites que vous êtes passionné par les médias sociaux, ou que vous bloguez depuis plus d’une décennie, ou que vous avez X  followers sur Twitter.

Mais ils peuvent de manière naturelle s’agacer si vous vous auto-proclamez un «expert des médias sociaux » (ou pire « gourou » ou « Ninja »).

Quel que soit votre domaine, c’est bien si d’autres personnes  vous baptisent « expert »- et moi-même, dans ma propre bio, je cite volontiers plusieurs magazines qui m’en ont donné l’appellation.

Mais c’est présomptueux de le faire vous-même, et vous risquez des retours de flamme. L’auteur bien connu Gary Vaynerchuk  a dit à TechCrunch, « 99,5 pour cent des experts des médias sociaux sont des clowns. »

Il est important de démontrer votre expertise avec des histoires, pas avec des mots.

Dire «Je suis excellent en pitch auprès des investisseurs » paraîtra assez prétentieux. Mais partager une histoire convaincante sur la façon dont vous avez décroché un financement de démarrage de start-up permettra à vos interlocuteurs de déduire vos compétences sans avoir à les rendre explicites.

En outre, des recherches ont montré que lorsque les auditeurs sont exposés à des histoires, beaucoup plus de parties de leur cerveau s’activent; ils sont littéralement immergés dans l’instant avec vous, et cela crée une impression beaucoup plus marquante.

Ils peuvent entendre vos mots si vous dites que vous êtes génial, mais leur raconter une histoire leur permet de littéralement le ressentir par eux-mêmes.

Vous aurez également besoin de vous assurer que vos histoires sont pertinentes.

Si vous êtes à un cocktail et que la conversation tourne autour des start-up, il est parfaitement approprié de mentionner que vous en avez lancé une, et de placer l’histoire de votre pitch réussi.

Mais si vous cherchez de manière ostensible à orienter la conversation dans votre direction (« En  parlant de basket-ball, est-ce que je vous ai parlé de ma nouvelle entreprise de cloud computing? »), vos interlocuteurs risquent d’être rebutés par  l’approche.

L’auto-promotion fonctionne mieux quand elle est naturelle et non forcée; contribuez à la conversation de manière organique, ne monopolisez pas l’attention.

(Comme je l’explique dans mon livre Vous Réinventer, c’est encore mieux si vous pouvez recruter un allier qui interviendrait à votre place en mentionnant vos réalisations pertinentes.)

Enfin, même si vous faîtes votre auto-promotion, il est essentiel de rester humble.

Cela ne signifie en aucun cas de minimiser vos capacités. Cependant, il faut être conscient que certaines de vos réalisations peuvent rendre jaloux ou faire se sentir inadéquats, et vous ne voulez pas paraître désinvolte ou prétentieux.

C’est une excellente occasion de donner crédit aux autres quand cela est dû.

Si vous avez travaillé en Chine, quelqu’un pourrait poser des questions sur vos compétences linguistiques. Vous pourriez certainement dire: «Je parle couramment le mandarin» et en rester là.

Mais c’est beaucoup plus aimable de fournir un contexte. Vous pourriez dire «Je suis vraiment content que mon lycée ait donné la possibilité de suivre des cours de mandarin, cela m’a permis de l’étudier pendant un certain nombre d’années et de devenir à l’aise avec cette langue. »

Votre réussite restera impressionnante, mais vous aurez mis en évidence vos compétences sans mettre mal à l’aise l’autre personne.

Il est également important de garder à l’esprit que l’humilité, ce n’est pas de l’autodérision.

Minimiser vos compétences peut être une bonne stratégie d’auto-promotion dans un certain nombre de pays, notamment en Asie.

Mais aux États-Unis, vous risquez de paraître incompétent (« s’il dit qu’il n’est pas bon en Mandarin, c’est qu’il ne l’est probablement pas»)… ou fallacieux , ou condescendant.

Au lieu de cela, restez humble, mais dans la réalité des choses.

Souvent, les gens répugnent à l’auto-promotion, de peur de s’aliéner leurs collègues et de développer une réputation de prétentieux.

Mais cela n’a pas besoin de se passer de cette façon. Au lieu de cela, votre « personal branding » peut bénéficier à vous et votre entreprise, en aidant les autres à comprendre où vous excellez, et à veiller à ce que vos talents soient utilisés de la meilleure façon possible.

 

Pour en savoir plus

Se réinventer : Définir sa marque personnelle, imaginer son futur, de Dorie Clark (accès vers Amazon)

Auteur : Dorie Clark

Consultante en marketing, professeur de management à HEC et Duke University Fuqua School of Business, et auteur de «Se réinventer» (éd. Pearson). Vous trouverez certains de ses articles, traduits en français sur le site Hbr France
Traduction : Brigitte Roujol

Illustration : Flickr / Alexandre Prévot / Paon bleu

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Le site Horizoom.com accueille des articles invités susceptibles d’intéresser les Esprits Renaissance, Multipotentiels et Entrepreneurs de soi. Pour connaitre la politique de publication, voir page Articles invités