Estime de soi – la déception à l’égard de soi-même

3
Partager cet article :

Estime de soi – 5 stratégies simples pour faire face à la déception  à l’égard de soi-même, proposées par Léo Babauta dans son article A Guide to Dealing with Frustration & Disappointment in Yourself que nous avons traduit pour vous.


Texte de Léo Babauta

Une des choses les plus communes que je constate, parmi les personnes qui m’écrivent, est quelque chose que nous partageons tous : la déception à notre propre égard.

Nous la ressentons tous, parce que nous ne parvenons pas toujours au niveau des standards que nous nous sommes fixés :

  • Nous ne sommes pas aussi disciplinés que nous le souhaiterions.
  • Nous ne collons pas aux habitudes que nous essayons d’intégrer.
  • Nous ne sommes pas aussi productifs que nous voudrions l’être.
  • Nous abandonnons petites et grandes tâches.
  • Nous ne parvenons pas à faire de l’exercice autant que nous le souhaiterions, et à manger aussi sainement que nous le voudrions.
  • Nous ne parvenons pas à être le « meilleur » parent, partenaire, ami, comme nous pensons que nous devrions l’être.

Nous devrions, nous devrions… Mais nous ne le faisons pas.

Et c’est à la fois frustrant et décevant. Nous le ressentons tant, à longueur de journée.

Une de mes amis m’a écrit à propos de sa frustration à son propre égard de ne point faire toutes les choses qu’elle avait espéré réaliser, et je me suis reconnu en elle : je ne suis jamais tout ce que j’espère être. Je ne cesse d’échouer, comme tout le monde.

Alors, que pouvons-nous faire à ce sujet ?

 Je vais partager quelques-unes des stratégies dont je me suis servi ces derniers temps pour y faire face, et j’espère que cet article pourra servir de guide pour nous tous (moi y compris) dans le traitement de ces sentiments difficiles.

Étape 1: Voir les signaux

La première étape, comme toujours, est la prise de conscience.

Faîtes une pause maintenant et tournez-vous vers l’intérieur, pour voir si vous vous sentez frustré ou déçu de vous-même à propos de quoi que ce soit.

Y a-t-il des objectifs que vous n’avez pas accomplis?

  • Des habitudes que vous n’avez pas tenues ?
  • Une alimentation imparfaite ?
  • Des relations où vous n’êtes pas bon ?
  • Des compétences que vous souhaitez apprendre et auxquelles vous n’avez pas accordé de temps ?
  • Des courses ou tâches qui n’ont pas été faites ?
  • Des projets sur lesquels vous avez procrastiné ?

Quels types de sentiments viennent à vous ?

Ces sentiments sont des signaux que vous avez des attentes à votre égard que vous n’atteignez pas.

Nous en avons tous, tout le temps, et nous ne pouvons pas nous aider à continuellement espérer que nous ferons mieux.

Ces attentes ne sont pas réalistes, mais quand nous échouons à les atteindre, nous avons tendance à penser qu’elles sont réalistes, et que c’est nous qui sommes un échec.

Etape 2 : Donnez vous de l’espace.

Maintenant que nous voyons des signaux, nous allons donner à ces sentiments un peu d’espace. Leur permettre d’être ici, maintenant en nous, sans essayer de les repousser, sans vouloir faire comme si nous ne les avions pas.

Donnez à vos sentiments un peu d’espace pour respirer.

  • Comment ressentez vous ces sentiments dans votre corps?
  • Où sont-ils ?
  • Quel type d’énergie ont-ils ?

Observez que vous vous sentez mal («souffrez», diraient les bouddhistes) et sachez que c’est normal, et que c’est parfaitement OK.

Étape 3 : Donnez vous de la compassion

Si votre ami était mal de cette façon, comment  réconforteriez-vous cet ami ? Pourriez-vous lui donner une accolade, quelques mots de compassion, un peu d’amour ?

Prenez un moment et faites la même chose pour vous-même. Vous n’êtes pas moins digne d’un câlin, d’un peu d’amour, de mots agréables.

Aussi stupide que cela puisse paraître, dites-vous que vous méritez cette compassion.

Étape 4 : Voyez la grandeur du Présent.

Maintenant que nous nous sommes un peu consolés, nous allons changer l’histoire que nous nous sommes raconté à nous-mêmes.

L’histoire a été jusqu’ici: vous n’êtes pas bon à X. (Quel que soit X.) Et nous nous sentons mal de ne pas être bon à X.

Passons de « nous n’avons pas été » à « nous avons été ».

Cette personne que nous sommes pourrait avoir «échoué» à X, mais elle a également « réussi » de bien d’autres manières. Cette personne a essayé. Elle a beaucoup fait. Elle n’est pas parfaite mais elle a de bonnes intentions.

Cette personne a été la meilleure qu’elle pouvait être, même si cela signifie imperfection.

Cette personne a pris soin, aimé, a lutté pour le meilleur, a fait un effort, a voulu le meilleur pour les autres. Pas toujours, mais elle l’a fait.

Cette personne mérite de la reconnaissance et de l’amour pour être la meilleure qu’elle pouvait être.

Maintenant, retournez à l’instant présent.

En ce moment, qu’est-ce que vous aimez ? 

En quoi pouvez-vous être reconnaissant, à votre égard et à cet instant présent  ?

Qu’est-ce qui est formidable à propos de vous-même, et le moment présent ?

Étape 5 : Travaillez avec Curiosité

A partir de maintenant, nous allons pratiquer à jeter nos attentes à propos de ce que nous allons faire aujourd’hui (et dans la vie en général), et à la place, adopter une attitude de curiosité.

Nous ne savons pas comment nous allons faire au travail, ou dans nos relations, ou avec nos habitudes personnelles. Nous ne pouvons pas savoir.

Donc, nous allons découvrir : ce sera comment aujourd’hui ? Cela ira comment ?

Soyez curieux, dans une attitude de non savoir.

Il est amusant de découvrir !

Oui, les attentes viendront à nous, et nous ne parviendrons pas à être à la hauteur, et nous ressentirons à nouveau de la frustration et de la déception.

Ce sera le cas, et cela sera aussi un peu décevant, parce que nous voulons à présent être parfait à être curieux et présent.

Nous aurons à répéter le processus lorsque nous constaterons que cela se produit. C’est OK.

Voilà comment cela fonctionne : sans cesse renouvellement, jamais fini.

Mais au fur et à mesure que nous deviendrons meilleur, je vous le promets, nous allons apprendre à voir les choses avec une curiosité nouvelle, avec une gratitude pour chaque moment que nous rencontrons, et avec une vue plus aimante sur le fait d’échouer tout en essayant de progresser.

Ces personnes que nous sommes sont merveilleuses, et  la réalisation de soi vaut cet éternel voyage.

 

Auteur : Léo Babauta (03 septembre 2015)

Cet article est une traduction de l’article A Guide to Dealing with Frustration & Disappointment in Yourself de Léo Babauta. Traduction Brigitte pour Horizoom

En savoir plus sur Léo Babauta via son blog zenhabits.net ou son site leobabauta.com

Son ouvrage The Power of Less a été traduit en français par L’art d’aller à l’essentiel  et publié aux Editions Leduc-s.

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Le site Horizoom.com accueille des articles invités susceptibles d'intéresser les Esprits Renaissance, Multipotentiels et Entrepreneurs de soi. Pour connaitre la politique de publication, voir page Articles invités