Le multipotentiel face à l’infobésité

1
Partager cet article :

« La surcharge informationnelle, surinformation ou infobésité  est cet excès d’informations reçues par une personne qu’elle ne peut traiter ou supporter sans porter préjudice à elle-même ou à son activité. » (Wikipédia)

De par leur multiples centres d’intérêts, leurs multiples passions, les multipotentiels en sont tout particulièrement victimes. Voici le texte écrit il y a quelques années par une de mes coachés, accompagné d’un collage qu’elle commente. Elle explique comment elle vit de l’intérieur cette sensation d’infobésité.


Texte d’une de mes coachés (diffusion faite avec son autorisation)

Le titre de cette « écriture est « Lumière sur les étoiles » car j’ai l’impression d’avoir perdu le nord et de ne plus savoir très bien où j’en suis.

Où sont mes étoiles ? Quelles sont mes étoiles ?

Quels sont mes « grands » objectifs ?

Où j’en suis pour me remettre en route ?

Ce que je constate : j’ai l’impression de capturer de l’information pour un futur usage comme si cela me servirait plus tard mais je n’ai pas l’impression d’avancer…

Car plus d’infos appelle plus d’infos ! C’est sans fin … Cela ouvre plus de champs d’exploration…

Je fais de la thésaurisation d’infos, plus de lecture, plus de surf sur internet, plus d’archivage Evernote… mais je concrétise peu.

Je suis comme cette « visiteuse » d’expo  qui ne regarde  plus le tableau mais les infos concernant le tableau ou son archivage personnel d’expos : elle est connectée virtuellement, numériquement parlant mais déconnectée du monde réel… Est-elle vivante ? Profite-t-elle de la vie ?

A force de vouloir tout voir, tout connaître, on vit dans un bocal, un scaphandre. C’est paradoxal. Nous sommes Big Brother à nous seul. Déshumanisés. Derrière nos écrans.

Quand on a qu’une lance, on ne doit pas s’en servir contre le guépard », dit le dicton africain… mais quand on a trop de lances, on est chargé, encombré, moins agile… où est la juste posture, le bon équilibre ? J’ai plein d’armes différentes, mais je ne sais plus bien les utiliser.

La vie est foisonnante comme me le rappelle  ces aborigènes… Et c’est cela  qui m’attire car je veux tout découvrir.

Mais la vie doit être simple comme le prône Dominique Loreau. Revenir à l’essentiel.

Articles connexes parus sur Horizoom

Comment faire face à la surcharge informationnelle ? (suite du présent article)

PKM, Personal Knowledge Management

Travailleur du savoir

Accès à la vidéo

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Brigitte Roujol est la fondatrice des sites HORIZOOM et COACHING AVENUE. Elle se considère comme un Esprit Renaissance du 21ème siècle. Elle a en effet eu de multiples vies professionnelles, se réinventant régulièrement. Aujourd'hui, un pied en entreprise, un pied à l'extérieur, elle est consultante en créativité, innovation, spécialiste de la réinvention (de soi, de modèle économique), auteur, coach d'Esprits Renaissance et d'Innovateurs, et maître-verrier à ses heures perdues... Pour la contacter

Un commentaire

  1. Rétrolien: Comment faire face à la surcharge informationnelle ? | HORIZOOM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.