5 trucs et astuces pour booster la productivité des 12 types de procrastinateurs

1
Partager cet article :

Vous êtes procrastinateur ? Oui, mais de quel type ? Elise Moreau nous livre ici  quelques astuces pour lutter contre vos mauvaises habitudes dans  5 Productivity Hacks For 12 Different Types Of Procrastinators.


Texte d’Elise Moreau

Il est beaucoup plus facile de reporter une tâche jusqu’à la dernière minute que de la faire immédiatement. Et plus vous tergiverserez, plus l’habitude s’installe et plus elle est difficile à endiguer. Un petit report ici et là ne semble pas nuisible mais il le devient quand il commence à affecter la qualité de votre vie. Et là, il est temps d’agir.

Si vous vous reconnaissez dans l’un ou plusieurs de ces 12 types de procrastinateurs, vous devriez jeter un coup d’œil aux trucs et astuces proposés. Vous pouvez les utiliser pour arrêter de tout reporter et combattre vos habitudes avant qu’il ne soit trop tard.

Le nettoyeur

Le nettoyeur est le type de procrastinateur qui préfère se distraire avec des tâches et travaux ménagers plutôt que d’accomplir ce qu’il devrait vraiment faire.

Si vous lavez la vaisselle, passez l’aspirateur dans chaque pièce, faites la lessive ou rangez votre penderie avant de vous mettre au travail, vous êtes un nettoyeur.menage

Tenir et garder sa maison propre est une bonne chose mais si vous passez votre temps à nettoyer, vous pouvez perdre toute notion du temps et vous retrouver dans une position délicate pour accomplir votre travail, avec très peu de temps à lui consacrer.

1/ N’essayez pas de travailler dans une pièce en désordre.

Au moins, vous ne serez pas tenté de ranger. Et vous ne serez pas distrait par une pile de vêtements traînant par terre ni par un tas de papiers jonchant le sol. Loin des yeux, loin du cœur.

2/ Allez dans un café ou une bibliothèque.

Si votre maison est vraiment en désordre, quittez-la pour aller travailler ailleurs. Les bistrots, les cybercafés, les campus universitaires et les bibliothèques ont souvent des espaces de travail équipés de la Wi-Fi gratuite.

3/ Planifiez vos corvées pour qu’elles soient réalisées avant votre temps de travail.

La solution pour que vous n’ayez pas de frénésie de ménage qui vient perturber votre travail ? Nettoyer avant. Inscrivez donc la corvée de nettoyage dans votre agenda pour éviter cette tentation.

4/ Établir de bonnes habitudes organisationnelles.

Vous pouvez empêcher le désordre de s’installer en adoptant simplement de bonnes habitudes en termes d’organisation et de ménage. Lavez votre vaisselle avant que les assiettes ne s’empilent, rangez votre linge propre au lieu de le laisser s’entasser.

5/ Obtenez de vos colocataires ou des membres de votre famille qu’ils se mettent aussi à ranger.

C’est difficile de cohabiter avec des personnes qui n’ont pas la notion de propreté. Demandez-leur de ranger et en cas de refus, envisagez l’embauche d’une femme de ménage.

L’anxieux

Se sentir anxieux, submergé, paniqué ? Ces procrastinateurs sont prisonniers de leurs pensées, ils se focalisent trop sur les détails ou sur l’énormité des projets en cours. Ils finissent souvent par être complètement paralysés, ce qui les empêche de passer à l’action et sont soumis à un stress émotionnel inutile.anxieux geralt

1/ Faites une liste des seules choses immédiates à accomplir.

Pour éviter de vous sentir submergé, oubliez les tâches qui peuvent attendre demain, la semaine prochaine ou le mois suivant. Ecrivez juste 3 à 5 choses qui doivent être réalisées dans la journée.

2/ Décomposez les grands objectifs en petites tâches.

Identifiez toutes les étapes nécessaires pour atteindre le but. Ce qui vous évitera de vous laisser envahir par toutes les idées et pensées qui trottent dans votre tête.

3/ Concentrez-vous et réalisez une tâche à la fois.

Evitez le mode Multitâches et prenez conscience que les grands projets englobent une foultitude de petites tâches.Travaillez sur une tâche à la fois et n’en changez pas jusqu’à ce qu’elle soit terminée.

4/ Respirez profondément.

Si vous sentez les effets de la panique ou de l’anxiété dans votre poitrine et que votre esprit se brouille, éloignez-vous de votre poste de travail et prenez plusieurs respirations profondes. Inspirez pendant 4 secondes, maintenez votre inspiration 1 seconde puis expirez 6 secondes.

5/ Allez faire un tour.

Rien ne vous aidera mieux à reprendre vos esprits qu’une petite balade dans le quartier. Si vous pouvez aller vous promener dans un bois ou une forêt, c’est encore mieux.

L’amateur de sieste

Plutôt que de faire face à ses responsabilités, ce procrastinateur se sent soudain fatigué et arrive aisément à se convaincre qu’il a besoin d’une sieste rapide pour recharger ses batteries. Et ça peut marcher, à condition de ne pas dormir 3 heures et d’être ensuite complètement groggy.sieste weeghdesign

1/Assurez-vous de dormir au moins 7-8 heures par nuit.

Si vous sentez que vous avez besoin d’un petit somme la journée, pensez à revoir votre cycle de sommeil.

2/ Évitez de consommer trop de caféine et de sucre, qui peuvent entraîner des difficultés d’endormissement.

Améliorez votre alimentation afin de ne pas subir trop de fluctuations d’énergie au cours de la journée.

3/ Buvez plus d’eau.

La plupart des gens ne savent pas que la déshydratation peut causer une léthargie. Alors, buvez plus pour voir la différence.

4/ Exercices physiques.

Le sport vous aide à garder votre cerveau en bonne santé. Même une petite promenade peut faire la différence au niveau de votre attention, de votre concentration et de votre vivacité d’esprit.

5/ Si vous souhaitez vous reposer, n’oubliez pas de régler une alarme sur 20 minutes. Sous peine de plonger dans un long et profond sommeil.

Le butineur

Le butineur est quelqu’un qui ne peut se concentrer sur une seule chose à la fois et qui a un million d’idées en tête. Sauter d’un sujet à un autre, puis un troisième, un quatrième… du coup, le butineur a du mal à réaliser et finaliser son travail du fait de son éparpillement.pensées geralt

1/ Classez vos priorités.

Définissez les tâches qui doivent être accomplies en premier et rangez les autres par ordre d’importance.

2/ Attachez-vous à exécuter les tâches en commençant par celles inscrites en haut de votre liste.

Reportez-vous à cette dernière pour voir ce qui doit être réalisé en premier lieu. Ainsi, votre attention se portera sur la chose la plus importante et votre esprit ne s’éparpillera pas.

3/ Éliminez les sources de distraction et de tentation.

Débarrassez-vous de vos livres, papiers, objets, pages du net et de tout ce qui peut attirer votre attention et vous empêcher de travailler.

4/ Éviter le mode multitâches.

Beaucoup de personnes pensent qu’ils peuvent « courir plusieurs lièvres à la fois ». Mais non, le travail s’en trouve ralenti, affecté et sa qualité amoindrie. Seule solution : une tâche à la fois.

5/ Tenir un carnet à portée de main pour noter toutes les idées qui arrivent.

Si une pensée surgit alors que vous êtes concentré sur votre travail, notez la bien consciencieusement sur votre pense-bête pour vous en souvenir ultérieurement.

Le chercheur compulsif

Peu importe le temps que vous passez à surfer sur le net, il n’y a jamais assez de temps pour satisfaire pleinement vos recherches. Les personnes qui passent leur temps à trop chercher de réponses sur le net créent un déséquilibre entre la préparation et l’action. Ils veulent tout apprendre, tout savoir et reportent sans cesse l’exécution de leur travail.wokandapix internet

1/ Dressez une liste des questions essentielles auxquelles vous voulez répondre.

Pour éviter de multiplier les sujets de recherche, tenez-vous en aux questions les plus pressantes et ne vous concentrez que sur ces dernières.

2 / Pour des gros projets avec de nombreuses questions, concentrez-vous sur 4 à 5 réponses par jour.

Vous pouvez avoir une centaine voire plus de sujets à traiter. D’accord mais ne vous dispersez pas et étalez vos recherches dans le temps pour pouvoir progresser concrètement dans votre travail.

3/ Donnez-vous un temps limite pour la recherche.

Ne perdez pas 6 heures sur la prospection en ligne. Limitez-vous à ½ heure et commencez d’appliquer ce que vous venez juste d’apprendre.

4/ Réduisez aussi vos sources.

Vous n’avez pas besoin de réponses provenant de 23 sites différents pour une seule et unique question. 3 sources au plus semblent correct pour des sujets qui ne sont ni complexes ni portant à controverse.

5 / Déconnectez votre internet si vous ne parvenez pas à résister à prospecter encore et toujours.

Pour quelqu’un qui est accro au net et qui va à la pêche aux informations toutes les 5 minutes, la seule solution est la déconnexion.

Le snaker

Grignoter n’affecte pas seulement votre productivité, c’est aussi mauvais pour votre tour de taille.

Les personnes qui se réfugient dans les boîtes de gâteaux, de chips, de biscuits apéro ou autre chose sont distraits et en oublient le plus important, le travail. Et parfois même, ils ont besoin de faire une sieste après avoir trop mangé.grignoter EME

1/ Débarrassez-vous de cette nourriture malsaine.

S’il n’y en a pas, vous ne serez pas tenté. Jetez toutes vos boites et promettez-vous de ne plus en acheter.

2 / Ne travaillez pas dans ou à côté de votre cuisine.

Votre environnement de travail joue sur votre concentration. Si la vue de votre réfrigérateur affecte votre attention, changez de pièce.

3/ Buvez suffisamment d’eau ou de tisane.

Les liquides vous donnent la sensation de satiété et vous assurent une bonne hydratation. De plus, boire évite les fringales.

4/ Planifiez vos repas et collations pour la journée.

Soyez conscients de ce que vous mangez et de l’heure à laquelle vous vous restaurez en planifiant vos repas. De ce fait, vous pouvez les attendre avec impatience plutôt que de nuire à votre santé avec des cochonneries.

5 / Prévoyez des collations saines comme des légumes frais et des fruits si nécessaire.

Si vous devez absolument grignoter, soyez assuré que votre en-cas est en quantité limitée et bon pour votre santé. Essayez les bâtonnets de céleri trempés dans du beurre de cacahouète, une pomme ou une poignée d’amandes sèches.

Le voyeur

Télévision, films, vidéos sur internet éloignent  beaucoup de personnes de leur vie réelle. Dans le pire des scénarios, avoir un accès illimité à tous ces médias peur faire complètement perdre de vue la réalité aux gens, y compris leurs responsabilités et tout ce qui est vraiment important pour eux.macbook-firmBee

1/ Limitez l’accès à la télévision et aux vidéos à une heure maximum par jour.

Prenez la décision de ne regarder plus qu’une heure par jour votre émission préférée ou un film pour éviter la surdose d’écrans.

2/ Limitez le nombre d’émissions, de films, de séries web que vous regardez.

Regarder trop de programmes télévisuels ou d’internet signifie que vous allez regarder les nouveaux épisodes chaque semaine. Choisissez en un ou deux au plus.

3/ Programmez l’heure de votre visionnage à la fin de la journée.

Utilisez votre créneau TV ou internet comme une récompense à la fin de la journée pour  tout le travail réalisé.

4/ Résister contre le fait de devenir accro à une nouvelle série.

De nouvelles émissions voient le jour tout le temps et avant de vous en rendre compte, vous en suivrez plus que vous ne vous l’imaginez.

5/ Envisagez de couper le Câble ou de mettre fin à votre abonnement en streaming.

Si la limitation de votre temps passé à regarder la télévision ne fonctionne pas, il vous faudra simplement envisager cette solution extrême.

Le pro de la délégation

Chacun a besoin d’aide et d’appui de temps en temps mais ce doit être fait convenablement pour être efficace. Certaines personnes préfèrent intimider les autres pour qu’ils accomplissent le travail à leur place .delegation geralt

1 / Demandez d’abord gentiment et soyez surtout respectueux de la valeur et du temps de travail des gens.

Ne dites pas seulement aux autres ce qu’ils ont besoin de faire et ce que vous attendez d’eux. Traitez-les comme des êtres humains qui méritent le respect.

2 / N’utilisez pas votre pouvoir et votre autorité pour forcer des personnes à faire des choses.

Les patrons utilisent souvent des tactiques d’intimidation pour forcer leurs subalternes à travailler pour eux. Traitez-les comme ils le méritent si vous voulez maximiser les résultats et gagner leur respect en retour.

3/ Evitez de distribuer des tâches par pur égoïsme.

Soyez honnête avec vous-mêmes. Est-ce que vous ne demandez pas à quelqu’un d’exécuter une tâche simplement parce que vous ne l’appréciez pas ? Prenez la responsabilité d’accomplir les choses qui ne peuvent être faites que par vous.

4/ Maintenez la communication ouverte et possible.

Ne vous attendez pas à ce que les gens lisent dans votre esprit. Dîtes leur exactement ce que vous attendez d’eux et encouragez les à venir vous parler régulièrement sur leurs performances, leurs progrès ou n’importe quel problème auquel ils sont confrontés.

5/ Montrez leur que vous avez confiance en eux et que vous êtes reconnaissants de leur travail.

Ne déléguez pas une tâche à quelqu’un si vous si vous savez qu’il échouera. Mettez toute votre confiance en leurs mains et remerciez-les pour leurs efforts.

Le joueur

Le joueur a beaucoup de similitudes avec le voyeur. Il est attiré par tout divertissement et peut facilement être happé par son jeu des heures durant. Avec les jeux vidéo, le comportement est encore beaucoup plus addictif qu’avec la télévision. On veut passer au niveau suivant, découvrir un nouveau monde, tuer le méchant, chercher l’épée ou essayer de découvrir toutes les possibilités que vous offre le jeu.joueur monikabaechler

1/ Limitez votre temps de jeu.

Si vous n’arrivez pas à vous raisonner, réglez la minuterie à une heure.

2/ Engagez-vous à enregistrer vos jeux vidéos pendant le week-end.

Vous savez que vous n’avez que très peu de temps de jeu la semaine, essayez donc d’y consacrer plus de temps quand vous êtes en repos.

3 / Arrêtez le jeu ou quittez la pièce.

Si vous travaillez sur un ordinateur, assurez-vous que vos jeux sont fermés. Si vous jouez sur la télévision, quittez la pièce voire même la maison.

4 / Pratiquez des activités sportives à la place. Si vous êtes compétiteur dans l’âme et que vous aimez les challenges, pourquoi ne pas rejoindre une équipe sportive. Ça vous aidera à vous maintenir en forme plutôt que de rester dans votre mode de vie « plan plan » et sédentaire.

5/ Déconnectez-vous ou désinstallez vos jeux.

Vous n’arrivez pas à résister à la tentation ? Rendez-vous le jeu plus difficile.

Le drogué des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent être aussi addictifs que la télévision ou les jeux vidéo. Plus les gens « partagent » sur Facebook, plus ils ont envie et plaisir à voir les « J’aime » et les commentaires qu’ils reçoivent. Trop d’échanges et d’interactions avec vos « amis » en ligne peuvent vite devenir une mauvaise habitude qui vous prendra plusieurs heures par jour.reseau soc pixelkult

1 / Éloignez votre téléphone et fermez vos applications sur internet.

Si votre smartphone clignote juste à côté de vous à chaque nouvelle alerte ou que Facebook est ouvert pendant que vous travaillez, vous vous exposez à une source de distraction perpétuelle.

2/ Déconnectez-vous, désinstallez les applications ou fermez vos onglets.

Il est tellement facile d’accéder rapidement aux réseaux sociaux avec un seul clic de souris ou un tapotement de doigt.

3/ Mettez à jour votre liste « d’amis ».

Avez-vous réellement besoin d’avoir 543 amis sur Facebook et pouvez-vous suivre 3294 comptes Twitter ? Faites le nettoyage pour éviter d’être tenté par un excès d’informations qui ne vous intéressent pas.

4/ Effacez vos comptes inutiles.

Personne n’a réellement besoin d’être branché sur 14 réseaux sociaux différents. Gardez en 1 ou 2 que vous aimez vraiment pour éviter de perdre votre temps à tous les vérifier.

5 / Désactivez temporairement les comptes les plus tentants.

Quelques réseaux sociaux tels Facebook vous permettent de désactiver puis réactiver votre compte plus tard. Choisissez cette option si vous ne pouvez pas vous passer du « partage social ».

Le listeur compulsif

Tout le monde vante le fait de faire des listes pour être plus productif mais trop de gens s’y prennent mal.Les personnes qui essaient de dresser une longue liste surréaliste finissent par se sentir sous pression et mécontents d’eux à la fin de la journée.listgeralt

1/ Construisez votre liste en fonction de votre emploi du temps.

Plutôt que de lister toutes les choses que vous avez à faire, faites-le en fonction du temps dont vous disposez le matin, l’après-midi, le soir et la nuit.

2 / Listez d’abord les RDV et réunions.

Écrivez en priorité les activités où les autres comptent sur votre présence. Ça vous donnera une meilleure idée du temps qu’il vous reste à consacrer à vos autres projets.

3 / Listez seulement les tâches qui doivent être accomplies dans la journée.

Évitez de vous surcharger avec de trop nombreux points en listant seulement 3 à 5 choses qui doivent être absolument faites, maintenant, aujourd’hui, en fait le plus tôt possible.

4 / Estimez un temps limite pour chaque tâche.

Utilisez votre agenda pour vous aider à prévoir des délais réalistes pour vos travaux, notamment pour ceux qui doivent être réalisés avant la fin de la journée.

5 / Modifiez et ajustez votre liste tout au long de la journée.

Si vous finissez quelque chose plus tôt ou si un travail nécessite votre attention immédiate, n’ayez pas peur d’ajuster votre liste. Elle est modulable et non gravée dans la pierre.

L’attentiste

Certains procrastinateurs n’arrivent pas à démarrer leur travail. Ils attendent une date spéciale pour commencer, une date symbolique, d’anniversaire, de début de mois…Ces personnes essaient toujours de justifier pourquoi ils ne peuvent pas commencer quelque chose ou pourquoi ils ne sont jamais prêts.debut geralt

1 / Arrêtez d’attendre le moment idéal pour débuter.

Attendre un éventuel déclic sert juste à gaspiller plus de temps et bien souvent, il n’arrive jamais. Soyez bien conscient que le moment idéal pour commencer n’existe pas.

2/ Essayez de démarrer quelque chose, tenez-vous y au moins 20 minutes.

L’enclenchement suffit à vous donner la motivation nécessaire. Vous penserez probablement qu’après 20 minutes, vous avez développé une bonne dynamique. Ca y est, vous êtes parti !

3 / Utilisez une minuterie pour le début de votre travail et pour les pauses.

Pour éviter de remettre perpétuellement les choses à plus tard, utilisez des alarmes tout au long de votre journée et engagez-vous à commencer de travailler à la sonnerie. Vous pouvez aussi programmer vos pauses.

4 / Promettez-vous de vous récompenser après avoir terminé une tâche.

Vous pouvez utiliser des gratifications comme regarder la télévision, prendre un bon bain moussant, programmer une sortie ou vous concocter une petite collation sympa … autant de leviers de motivation pour passer à l’action.

5/ Concentrez-vous sur le moment présent.

Plutôt que de battre votre coulpe pour ne pas avoir réussi à démarrer plus tôt ou avoir remis le travail au lendemain, concentrez-vous sur le moment présent et sur ce que vous pouvez faire pour progresser.

Avec ces 60 astuces pour les 12 types de procrastinateurs vous n’avez maintenant plus d’excuse pour commencer enfin ce travail que vous avez reporté depuis si longtemps.

Articles connexes:

Quel procrastinateur êtes-vous ?

Surmonter la procrastination, la méthode de Léo Babauta

Contre la procrastination, Action !

Procrastination : demain promis j’arrête !

S’entraîner à la non-procrastination


Elise Moreau est spécialisée dans la création de sites internet, de blogs pour les entreprises qui veulent développer leur communication externe. Elle s’intéresse surtout au développement personnel, à la productivité, au marketing et à la santé. Ses différentes activités sont présentées dans son site internet.

La traduction de son article 5 Productivity Hacks For 12 Different Types Of Procrastinators a été réalisée par Bénédicte Bringuier pour Horizoom.

crédits photo: pixabay/ photos de geralt – weeghdesign – EME – FirmBee –

et demonikabaechler – Pixelkult – wokandapix

 

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Le site Horizoom.com accueille des articles invités susceptibles d'intéresser les Esprits Renaissance, Multipotentiels et Entrepreneurs de soi. Pour connaitre la politique de publication, voir page Articles invités