Hypersensible ? 15 signes qui ne trompent pas

0
Partager cet article :

Nous, les hypersensibles représenteraient entre 15 et 20% de la population. Voici 15 signes qui caractérisent notre hypersensibilité :

Les hypersensibles sont connectés de manière extrême aux émotions d’autrui.

Nous absorbons les émotions des autres. Ce qui a pour effet d’ajouter la tristesse, la colère, la joie…des autres à nos propres émotions, dans une sorte de contagion émotionnelle.

Les hypersensibles ressentent une fatigue récurrente.

Le trop plein d’émotions et de sensations nous fatiguent mentalement et physiquement. Les hypersensibles que nous somems se sentent régulièrement vidés.

Les sens des hypersensibles sont hyper-développés.

Nous percevons bruits, lumières, mouvements, textures, odeurs avec une grande intensité…  Ce qui accentue notre fatigue pré-citée.

Les hypersensibles bénéficieraient d’une grande intuition.

Ce contact direct et puissant avec les émotions développe l’intuition chez les hypersensibles que nous sommes.

Nous aurions comme un 6 ème sens. Le problème est de décrypter de manière pertinente ces messages et d’écouter ce savoir qui semble venir de nulle part !

Les hypersensibles ont régulièrement besoin d’isolement.

Pour nous apaiser face aux multiples stimulations du monde, nous,nous, les hypersensibles avons besoin de nous isoler régulièrement.

Et ce comportement peut être perçu par autrui comme de la timidité ou de l’introversion ou du désintérêt pour les autres.

Pour cette raison, nous préférons travailler au calme dans un espace clos plutôt qu’en open space.

Les hypersensibles ont une attention particulière pour les détails.

Nous, les hypersensibles, sommes très attentifs aux détails dans tout ce qui nous entoure. Avec le risque de paraître  méticuleux à l’extrème.

Les hypersensibles ont une vivacité de réaction.

Notre hypersensibilité est à l’origine de réactions réflexes comme des larmes irrépressibles et soudaines, des micro-expressions émotionnelles, des réponses automatiques,…

Les hypersensibles prennent des décisions après un processus de réflexion plus long.

Nous avons besoin des émotions pour prendre des décisions or comme nos émotions sont toutes très intenses, il est difficile de nous décider.

Les hypersensibles font face à une persistance des émotions désagréables et autres contrariétés.

Nous mettons du temps à digérer les contrariétés et les émotions désagréables.

Les hypersensibles ont plus de stress et d’anxiété.

Nous, les hypersensibles sont plus inquiets par défaut quand nous avons connu des situations difficiles dans le passé. Les critiques, les conflits et les reproches nous blessent beaucoup plus. Nous vivons très mal les critiques, les conflits et les reproches. Les blessures morales infligées sont plus longues à se refermer.

Les hypersensibles pleurent souvent.

Ces pleurs feraient office de décharges émotionnelles et les larmes évacueraient les hormones du stress. Les hypersensibles pleurent donc plus souvent.

Les hypersensibles sont plus respectueux, empathiques et bienveillants.

Nous, les hypersensibles, captons les signes de détresse et d’inconfort présents et futurs chez les personnes que nous côtoyons, nous adoptons alors une attitude bienveillante et prévenante.

Les hypersensibles font preuve d’irritabilité extrême.

Les hypersensibles que nous sommes, du fait du stress, de la fatigue et du surplus émotionnel, nous sentons souvent irrités.

Les livres, les films, les musiques touchent particulièrement les hypersensibles.

L’hypersensibilité décuple l’intensité des émotions véhiculées par les livres, les films ou les musiques. Cette intensité peut nous rendre l’expérience insoutenable.

Illustration : collage de  Jean Lecointre 

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.