Tom Wolfe : Ecrivain / Illustrateur / Journaliste

1
Partager cet article :

En parlant de multipotentiel ou de slasheur, saviez-vous que Tom Wolfe était aussi illustrateur ? À la fois journaliste, romancier, polémiste, portraitiste, mais aussi dessinateur, Tom Wolfe a marqué le journalisme américain d’une empreinte indélébile.

Tom Wolfe, illustrateur

C’est ce que nous rappelle un article de Stephen Heller paru dans the New-York Times intitulé Tom Wolfe’s Lesser Known Career as a Cartoonist (La carrière moins connue de Tom Wolfe en tant que dessinateur).

Edward Kennedy par Tom Wolfe

« Tom Wolfe, décédé le 14 mai 2018, avait en effet une passion moins connue mais pas si secrète : il aimait dessiner des caricatures et des dessins avec le même esprit incisif et sarcastique qui transparaissait dans son commentaire social écrit.

Ses images ont été inspirées par le Jugendstil allemand du début du siècle, provocateurs d’artiste graphique qui indignaient régulièrement les classes bourgeoises et aristocratiques en (…) démystifiant leurs prétentions dans le journal satirique hebdomadaire notoire Simplicissimus. 

Generation Gap par Tom Wolfe

Il devait également une dette à son trickster visuel préféré, Ronald Searle, que Wolfe a félicité en 1981 comme un « géant du monde souterrain graphique » sur la première page du Times Book Review. « 

Accès à la fiche Wikipédia France sur Ronald Searle

Tom Wolf et le New journalism

Dans un autre article et un audio publié par France Culture de brice Couturier, Tom Wolfe, génial satiriste des folies américaines, Brice Couturier nous rappelle que Tom Wolfe n’a abordé au roman que sur le tard.

Brice Couturier explique : « Tom Wolfe a longuement affûté sa plume dans le reportage, à l’époque bénie du « new journalism » où il était bien vu de casser les codes, de se mettre soi-même en scène. Il s’immergeait dans le milieu décrit mais en conservant toujours la distance critique qui permet la lucidité.

Sa propre définition du genre : utiliser des techniques de romancier pour écrire des reportages.

En particulier, le découpage du récit en séquences. Mais il usait aussi de procédés cinématographiques : plans-séquences, gros plans sur un visage, un détail révélateur, plans larges sur une foule, montage. Prenez un de ses chefs-d’œuvre de l’époque, « la fille de l’année », 1964, Baby Jane Holster, égérie des Rolling Stones, pseudo-star chez Warhol et future couverture du Vogue du temps de Diana Vreeland.

Tout en accumulant les innombrables détails que son œil relève, il en profite pour faire une archéologie de la modernité ; fait défiler les modèles sociaux, tire des leçons de sociologie. « Alors qu’auparavant, c’était le pouvoir qui définissait les styles de référence, désormais ceux-ci émergent des bas-fonds… de marginaux qui se définissent un univers personnel dans des undergrounds louches. Comme les Rolling Stones surgissent de l’enfer de la vie adolescente. » « 

Tom Wolfe aussi empilait des monceaux de notes.

« Il enquêtait interminablement avant de se mettre à écrire – à un rythme diabolique. Lui aussi voulait restituer la vraie vie de la véritable Amérique. Avec ses mots à elle, les expressions de chacune des tribus américaines. Il a voulu restituer la vérité de son époque. On le sait : Tom Wolfe se prenait pour le Balzac, le Dickens, le Zola de son temps – les Américains préfèrent dire invoquer Theodore Dreiser, leur grand écrivain naturaliste. »

Travailler sur le terrain pendant des années

Pour Philippe Labro, « Son génie était de travailler sur le terrain pendant des années avant de produire une fiction et d’inventer des situations « .

Ainsi, Tom Wolfe avait vécu quatre années sur les campus universitaires américains pour écrire son livre sur les étudiants, il loua un appartement à Miami, pour rédiger un ouvrage sur la ville, et vécut pendant deux ans avec des pilotes de chasse pour écrire L’Étoffe des héros.

Pour en savoir plus :

Fiche Wilkipédia France sur Tom Wolfe

Tom Wolfe, génial satiriste des folies américaines

Tom Wolfe’s Lesser Known Career as a Cartoonist

( les illustrations de Tom Wolfe en sont extraites)

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Un commentaire

  1. Rétrolien: Exemples de multipotentiels | HORIZOOM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.