Une façon plus saine d’aspirer à une vie meilleure, selon Léo Babauta

0
Partager cet article :

Dans son article  A Healthy Way to Aspire to a Better Life , Léo Babauta décrit une façon plus saine d’aspirer à une vie meilleure. Leçon de gratitude, d’appréciation, de bonheur. Ce qui suit en est la traduction.


Texte de Léo Babauta

J’ai un ami qui est malheureux dans sa vie ; il est endetté, seul, avec un travail qu’il n’aime pas, dans une ville qu’il n’aime pas.

Je lui ai demandé quels idéaux il avait dans la vie et auxquels sa vie actuelle ne répondait pas. Il a réfléchi un moment et il a dit qu’il voulait trouver un travail qui le passionne et avoir des amis qui se préoccupent de lui.

J’ai confirmé que c’était effectivement de super choses auxquelles aspirer… mais qu’il pourrait essayer de trouver des éléments  de sa vie ou le concernant qu’il apprécie. Il pourrait essayer d’accepter la réalité et de trouver ce qu’il y a de bon dans le présent, au lieu de comparer sa vie actuelle à sa vie idéale et de la trouver attirante.

La comparaison, les idéaux, sont la cause de son insatisfaction.

La réalité n’est pas si terrible si nous nous débarrassons des idéaux et que nous voyons simplement le moment présent comme il est.

D’après mon expérience, quand je regarde un moment, n’importe lequel, même les moments inconfortables, je trouve qu’il y a beaucoup de choses qui rendent curieux, beaucoup de choses à apprécier, et beaucoup de choses à découvrir et à aimer.

Il était d’accord, mais ensuite il a demandé s’il devrait abandonner toutes ses aspirations. Ce qui est une excellente question !

Mais non, je ne suggère pas d’abandonner toutes vos ambitions et aspirations.

Ce n’est difficile que quand nous y sommes trop attachés, et que nous devenons alors malheureux du moment présent.

Ce que je suggère, c’est de relâcher tout attachement à ces idéaux, de se tourner vers le présent pour l’apprécier et apprendre à mieux connaître ce qui est devant nous.

Quand vous faites cela, et que vous acceptez ce qui est devant vous, vous atteignez un état d’esprit de paix.

Voilà la clé  !

De ce lieu de paix, vous pouvez alors passer à l’action vers vos aspirations.

Vous pouvez trouver le travail que vous aimez, pas parce que vous êtes vraiment insatisfait de votre vie actuelle, mais avec une base d’acceptation de votre vie actuelle et un désir de faire quelque chose de bon pour vous.

Dans tous les cas, vous passez à l’action vers vos aspirations, mais cela peut être soit par insatisfaction (et parce que vous voulez changer quelque chose de merdique) soit par acceptation et dans un esprit de paix, en voulant faire quelque chose de bon pour vous (ou pour les autres).

Voici le résumé de la méthode :

  1. Identifiez votre insatisfaction.
  2. Identifiez les idéaux auxquels vous vous accrochez.
  3. Relâchez votre attachement à ces idéaux, et tournez-vous vers le moment présent.
  4. Regardez réellement le moment présent avec curiosité et trouvez quelque chose à apprécier.
  5. Acceptez le moment présent totalement, avec amour.
  6. De cet état d’esprit de paix, réagissez, passez à l’action. Cela pourrait être pour viser une aspiration, ou pas, mais c’est une réponse qui émane du bon état d’esprit.

Cette méthode demande beaucoup d’entraînement, et je ne suis pas encore très bon pour ça. Mais j’aime cette pratique.

Articles connexes parus sur Horizoom

Auteur : Léo Babauta – 15 novembre 2015

Cet article est une traduction de l’article A Healthy Way to Aspire to a Better Life de Léo Babauta. En savoir plus sur Léo Babauta via son blog zenhabits.net ou son site leobabauta.com

Son ouvrage The Power of Less a été traduit en français par L’art d’aller à l’essentiel  et publié aux Editions Leduc-s.

Traduction Brigitte pour Horizoom

Illustration : Inc.com / Auteur inconnu
NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Le site Horizoom.com accueille des articles invités susceptibles d’intéresser les Esprits Renaissance, Multipotentiels et Entrepreneurs de soi. Pour connaitre la politique de publication, voir page Articles invités

Laisser un commentaire