Prendre la voie professionnelle la moins pratiquée : Lettre à un jeune de 18 ans, par Léo Babauta

2
Partager cet article :

Cette lettre rédigée par Léo Babauta s’adresse  très clairement à un jeune Esprit Renaissance, Surdoué, Multipotentiel, Xi, ou Zèbre…

 

Récemment un jeune de 18 ans qui va sortir de l’école m’a écrit, en me demandant conseil sur la façon de choisir une carrière sans avoir suffisamment de vécu ou d’expérience professionnelle pour prendre une décision intelligente.

Il a dit :

« Est-ce que je devrais suivre la voie moins pratiquée, qui pourrait être risquée et effrayante, ou choisir un cours à l’université qui m’intéresse dans une certaine mesure et voir à quoi cela mène ? Je suppose que je ne veux pas finir comme Monsieur Tout-le-monde qui travaille au bureau de 9h à 16h. Je veux être différent de la masse, avoir un impact sur le monde, me réaliser. Comment est-ce que je prends le meilleur départ dans l’âge adulte ? »

C’est une question vraiment excellente. Et ce que j’aime, c’est que tu te poses la question – alors que la plupart des jeunes de 18 ans se contentent de simplement de prendre le chemin plus sécure sans se poser la moindre question.

 

Voilà ce que je te répondrais : prends la voie professionnelle la moins pratiquée.

Si tu ne veux pas être ce bon vieux Mr Tout-le-monde, avec un travail de bureau aux horaires de bureau, ne suis pas la même route que tout le monde.

Si tu veux être différent de la masse, tu dois prendre un chemin différent.

J’ai pris le chemin sûr quand j’avais 18 ans, et j’ai pris un travail et je suis allé à l’université, cela ne m’a pas perturbé… mais cela m’a également pris près de 20 ans avant de trouver finalement ce que j’aimais faire. C’était une lutte, sur une route très fréquentée, parce que j’étais relégué dans une carrière que je n’aimais pas vraiment.

Oui, la voie professionnelle moins fréquentée est plus effrayante. Il n’y a aucune garantie. Tu prends des risques, tu mets ta tête sur le billot, tu es différent, tu fais probablement face au mépris des autres. C’est un chemin qu’on emprunte seul.

Mais la solitude est temporaire. Bientôt tu trouveras d’autres personnes qui font les choses différemment, et tu auras un lien avec eux bien différent de celui que tu pourrais avoir avec ceux qui ont pris le chemin sûr. Tu seras inspiré par ces nouvelles connaissances, et tu les inspireras en retour.

Et la peur est une leçon qui vaut la peine qu’on l’apprenne – si tu peux surmonter un peu de peur, tu peux tout faire. Tu n’es pas limité au monde du confort et de la sécurité.

 

Alors que vas tu faire sur ce chemin à la fois isolé, effrayant  et excitant ?

Cela dépend entièrement de toi – tu as le pouvoir de découvrir les choses par toi-même.

Mais voici quelques idées :

  • Apprends sur la personne que tu es. Médite, et blogue. Ce sont les deux meilleurs outils pour apprendre sur toi-même.
  • Deviens autodidacte. Internet possède tout ce que tu veux apprendre, de l’écriture à l’animation 3D, la programmation, la charpente ou la guitare. N’arrête jamais d’apprendre.
  • Découvre comment te motiver. Il y aura des fois où tu n’auras pas envie de faire quoique ce soit. C’est un bon problème auquel faire face, parce que tu devras trouver comment le résoudre ou alors aller trouver un travail ennuyeux dans lequel quelqu’un d’autre te motivera. Résous-le. Tu sera bien mieux préparé pour le chemin qui t’attend.
  • Découvre ce qui te passionne. Ce n’est pas facile, parce que cela demande beaucoup d’essais et d’erreurs. Teste beaucoup de choses. Quand tu es bon dans quelque chose, soit dit en passant, tus l’apprécieras d’autant plus. Mais tu seras mauvais tout au début.
  • Aide les autres. Quand quelqu’un ne sait pas comment faire quelque chose, apprend-lui. Quand cette personne a besoin d’un coup de main, tend-lui la tienne. Quand elle est coincée, sois présent. Cherche des moyens d’aider. Cela t’apprendra beaucoup, y compris sur qui tu es et sur ce qui te passionne. C’est aussi une bonne motivation.
  • Connecte-toiavec les autres. Trouve des gens qui aime ce que tu aimes, qui font des choses étranges, qui voyagent, qui créent leur propre chemin. Ce sont des gens incroyables et amusants avec qui passer du temps.
  • Apprend à avoir besoin de peu. Si tu as besoin de très peu, tu n’as pas besoin d’en faire beaucoup. Cela te libère pour que tu puisse  pprendre et explorer davantage.
  • Explore le monde. Tu peux voyager pour très peu cher si tu as besoin de peu. Rencontre de nouvelles personnes. Apprend de nouvelles langues. Trouve des emplois bizarres.
  • Deviens vraiment bon dans quelque chose. Pratique, lis plus, regarde les autres qui sont déjà bons, vole des idées et fais en les tiennes, travaille sur des projets qui te passionnent et apprend au fur et à mesure que tu travailles dessus, et pratique plus encore.
  • Enseigne quelque chose qui a de la valeur. Si tu apprends la programmation, enseigne la à un débutant. Si tu apprends le poker ou la guitare ou les arts martiaux, enseignez les. Les gens te remercieront.
  • Fais toi rémunérer pour ton travail en freelance. Quand tu as acquis une compétence, fais connaïtre tes services en ligne. Il n’est pas nécessaire que tu sois génial, ajuste simplement ton tarif. Essaye de vraiment délivrer un travail de qualité. En temps et en heure. Sois digne de confiance et ta réputation grandira.
  • Vends quelque chose. Fais un petit produit, que ce soit dans le monde digital ou réel, et vend-le. Tu apprendras beaucoup de choses simplement en vendant.
  • Apprend à être une bonne personne. Arrive à l’heure. Fais de ton mieux pour respecter les délais. Sois honnête. Apprend la compassion. Tiens  parole. Particulièrement envers toi-même.

 

Si tu fais rien que la moitié de cela, tu  adoreras cette voie. Si tu suis tous ces conseils, ton impact sur le monde sera perceptible.

Et quand tu auras arpenté cette voie pendant 6 mois ou plus, ré-écris-moi et dis-moi comment cela se passe.

Avec amour, Léo Babauta, 16 décembre 2013

 

Auteur : Léo Babauta

Cet article est une traduction de l’article Letter to an 18-year-old on the Career Path Less Traveled de Léo Babauta. Léo Babauta peut être contacté via son blog zenhabits.net

 

Illustration : Flickr / Damien Salvatore /A la croisée des chemins II.jpg

 

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Le site Horizoom.com accueille des articles invités susceptibles d’intéresser les Esprits Renaissance, Multipotentiels et Entrepreneurs de soi. Pour connaitre la politique de publication, voir page Articles invités