L’art de rassembler des idées disparates

1
Partager cet article :

Vous avez du mal à synthétiser vos idées? Emilie Wapnick nous livre ici 3 méthodes qui ont fait leurs preuves.


Texte d’Emilie Wapnick

Je vais donc parler ici de la synthèse des idées. Comment ça, c’est ringard ?

Je pense que ma passion pour rassembler des idées disparates ensemble remonte à mes études quand je devais formuler des thèses pour mes dissertations. J’ai très vite appris qu’entasser des idées et des exemples sans lien était synonyme de mauvaise note.

Mes tentatives d’écrire des devoirs sur des sujets précis m’étaient difficiles. «  Mon Dieu, encore 600 mots pour atteindre le nombre requis !?! » Cela conduisait à raconter des conneries, excusez moi du terme, à meubler, écrire des redondances. Je ne peux faire du remplissage, je n’aime pas, ça me fait mal.

Je suis capable d’écrire un texte sur un sujet précis mais à condition qu’il n’y ait pas un nombre de mots imposé. Un billet de 400 mots sur une idée ? Pas de problème, incisif, mordant, clair. J’aime. Mais écrire un livre sur ce même sujet ? Noooooon.

Oui, l’approche en profondeur d’un sujet spécifique n’est vraiment pas faite pour moi. Par contre, en dehors de tout défi, j’ai appris à synthétiser beaucoup d’idées. Une fois l’exercice maîtrisé, mes notes ont grimpé en flèche. Il semble que les professeurs aiment ce genre d’exercices (alors qu’ils ne l’enseignent pas).

Cela a commencé par nécessité pour mes études mais maintenant je cherche les opportunités de synthétiser les idées. Apparemment, j’aime aussi les défis vu que j’ai choisi de travailler avec les multipotentiels. Combien de sources d’intérêt avez-vous ? Ok, apportez les moi.

J’aime tout le processus de travail avec mes élèves pour combiner plusieurs de leurs intérêts dans une entreprise basée sur la passion. J’adore. Le remue-méninge, l’image de marque, la mise en œuvre. Tout.

La synthèse d’idées peut-elle être enseignée ?

La plupart du travail que je réalise avec mes étudiants passe par l’intuition. Chaque élève a un ensemble unique d’intérêts, ce qui signifie qu’il n’y a pas deux cas semblables. Jusqu’à présent, je n’ai jamais réellement songé à établir une méthode à ma folie, ma manière de faire. Nous réfléchissons, faisons du remue-méninge jusqu’à ce que nous trouvons quelque chose d’intéressant. Bien sûr, vous pouvez créer un environnement qui est propice à la réflexion et faire plein d’exercices mais y a-t-il un processus au-delà de ce brainstorming ?

Il y a quelques semaines, j’ai commencé d’écrire mon nouveau livre qui traite de la création d’une entreprise Renaissance. Clarifions juste la terminologie : c’est une entreprise qui vous permet de combiner plusieurs domaines d’intérêt et d’utiliser régulièrement de nombreuses compétences.

J’essaye de prendre le processus que j’utilise avec mes élèves et de le systématiser pour que d’autres multipotentiels puissent se l’approprier et l’appliquer. Cela me semble le meilleur moyen d’aider le plus grand nombre de personnes.

Cependant c’est difficile d’expliquer la méthode exacte que j’applique quand je suis par exemple à la recherche de connexions entre de nombreux intérêts. J’ai donc commencé de regarder en arrière et j’ai travaillé sur des cas passés pour en extraire des modèles.

3 techniques pour rapprocher des idées sans rapport

Voilà 3 techniques que j’ai identifiées.

1 Le thème parapluie

Cette technique est à l’image du parapluie. Vous passez un long moment à faire des listes de toutes vos passions et vos talents puis vous recherchez un modèle. Y a-t-il un fil conducteur commun à tout ce que vous faites ? Voyez-vous le monde d’une façon particulière ?

Par exemple, le développement personnel et la politique peuvent être liés par le thème de l’évolution ( à la fois personnel et social). D’autres thématiques générales ont souvent été utilisées comme la liberté, la relation, l’exploration et l’établissement d’objectifs.

Ces thèmes peuvent sembler larges et génériques mais c’est bien pour l’instant. Trouver une voie pour communiquer votre thème parapluie vient ensuite mais c’est en grande partie une question de stratégie de marque. Pour l’instant, vous voulez juste définir un thème parapluie super large pour que vous sachiez ce dont vous pouvez traiter.

Le blog Tyler Tervooren est un grand exemple de cette approche. Quand je lui ai demandé sa vision à propos du sujet, il m’a dit que la raison pour laquelle il peut écrire sur l’alpinisme, les voyages et les affaires sur le même blog c’est qu’ils ont tous en commun le thème de la prise de risques.

2 Combiner deux intérêts généraux

Pouvez-vous rassembler deux sujets apparemment sans rapport voire même opposés ?

Les médias sociaux+ le changement social, la confiance + les jeux vidéo, le style de vie + la multipotentialité ?

Ce qui est bien dans cette approche et qu’en fusionnant deux grandes catégories, vous pouvez inclure plus que deux intérêts. Chaque thème est un sous parapluie. Par exemple, Steve Kamb combine le fitness et sa passion pour l’informatique mais chacune de ces catégories est assez large :

La remise en forme comprend :

  • L’exercice
  • La santé
  • La nutrition
  • La mentalité
  • Etc

L’informatique comprend :

  • Les films
  • La  musique
  • Les jeux vidéos
  • La technologie
  • La piratage
  • Etc

On peut penser que Steve a fusionné deux domaines très spécifiques mais il a en fait combiné deux sous parapluie, chacun englobant son propre éventail de sujets. Cela lui donne la liberté de parler de presque tout dans son blog.

3 L’approche « par objectifs »

C’est une bonne méthode pour ceux qui ont un label ou une identité qui se démarque du reste.

Une de mes élèves aime la musique, l’art, la vie nocturne et le développement personnel entre autres. Elle a aussi passé plusieurs mois en Islande. Nous avons décidé de prendre son identité d’expatriée et d’y agréger tous ses intérêts. De cette manière, elle peut écrire sur tout, devenir plus confiante et se faire des amis en lien avec la nouvelle musique qu’elle a découverte dans un café islandais. Elle peut vraiment écrire sur n’importe quel sujet.

Quelques autres exemples :

  • Jodi Ettenberg est le nomade légal
  • Srini Rao est un surfeur qui glisse sur les vagues du développement personnel
  • Andy Hayes est le routard qui écrit sur l’entreprenariat

3b Utilisation d’un support artistique comme objectif

L’approche « par objectifs » marche particulièrement bien pour les artistes. Si vous utilisez un support particulier pour vous exprimer, ce moyen peut agir sur vos objectifs :

  • Hugh McLeod explore la créativité, les affaires et le sens de la vie avec le griffonnage de cartes de visite
  • Arsene Hodali travaille sur l’identité, la société, la sexualité et l’amour à travers la danse.
  • David Billings (alias Sparky Firepants) est un illustrateur qui écrit et dessine sur la positivité, ses films préférés et toutes sortes d’autres thèmes bizarres et stupéfiants.

Pouvez-vous penser à d’autres approches?

Comment pourriez-vous réunir de nombreux intérêts indépendants ? Je veux vraiment entendre vos idées afin que je puisse rendre ce livre aussi complet et utile que possible.

Si vous avez votre propre blog Renaissance, quelle approche avez-vous utilisé pour rapprocher vos intérêts non liés ?

Pour en savoir plus:

site puttylike

Articles connexes:

Pourquoi certains d’entre nous n’ont pas UNE vocation… Emilie Wapnick – TED

Hip Hop et renaissance connexions à travers le temps

Shlasheurs : qui sont ces nouveaux travailleurs multitâches

Multipotentiel et travail – Interview par Planète Douance


Traduction de l’article « The fine art of bringing together unrelated ideas » d’Emilie Wapnick par Bénédicte Bringuier pour Horizoom.

Emilie Wapnick est la fondatrice  du  site puttylike où elle aide les multipotentiels à intégrer tous leurs intérêts dans leurs vies. Incapable de se concentrer sur un domaine, Emilie a étudié la musique, l’art, la production de film et le droit, diplômée de la Fac de Mac Gill University. Elle est aussi à l’occasion une rock star et un charpentier scientifique.

Crédits photos: pixabay de fancycrave1  – geralt – andrewloydgordon et tumisu

 

 

 

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Le site Horizoom.com accueille des articles invités susceptibles d’intéresser les Esprits Renaissance, Multipotentiels et Entrepreneurs de soi. Pour connaitre la politique de publication, voir page Articles invités