Avoir le sentiment d’être un loser

3
Partager cet article :

Seth Godin, dans son article, On feeling like a failure,  donne ici la clé pour cesser de se voir comme un échec ambulant. Commencez par vous approprier vos propres sentiments.


Se percevoir comme un perdant a en fait peu de corrélation avec l’échec.

  • Il y a des personnes qui ont échoué plus de fois que vous et à ce que je peux constater qui sont heureux professionnellement et s’épanouissent dans leur travail.
  • Il y en a d’autres qui ont réussi plus que l’on peut imaginer, qui vont au travail chaque jour en se sentant médiocres, à la traîne .. et oui, comme des incapables et des imposteurs.

Ce ne sont pas des cas atypiques extraordinaires. En fait, les données externes sont presque inutiles pour déterminer si quelqu’un va adopter ou non le récit d’être un échec ambulant.

Différenciation entre l’échec et le sentiment d’échec.

  • L’échec (vu de l’extérieur) est un évènement. C’est un moment où les attentes ne sont pas au rendez-vous, où le projet n’a pas réussi comme prévu.
  • Les sentiments, d’autre part, sont souvent persistants et basés sur des histoires. Des récits que nous nous racontons mais aussi des histoires que les autres nous disent.pelote lps13.free.fr

En conséquence, si vous voulez avoir un sentiment, vous l’aurez.

Si vous voulez chercher un fil pour l’effilocher, vous l’aurez. Tirez dessus et concentrez-vous jusqu’à vous prouver en fait, que vous êtes un loser.

Voici la première étape essentielle :

Arrêtez de faire vôtre cette fausse théorie selon laquelle le meilleur moyen de ne plus se sentir un loser est de réussir.
Penser de soi qu’on est un échec ambulant est différent d’échouer. Et donc, réussir (sur cette tâche particulière) n’est pas l’antidote.

En fait, si vous agissez sur cette idée fausse, vous définissez pour votre vie une nouvelle évidence comme quoi vous avez raison dans vos sentiments parce qu’au quotidien vous allez ignorer les victoires et ne vous rappeler que des pertes et des égarements.

Au lieu de cela, commencez avec l’idée que le meilleur moyen de traiter un sentiment est de réaliser que c’est le vôtre.

Articles connexes parus sur Horizoom

Faire face à l’échec – les conseils de Léo Babauta

Estime de soi – la déception à l’égard de soi-même

Écrire son CV de l’échec pour réussir !

Auteur : Seth Godin

Cet article est une traduction de l’article On feeling like a failure écrit par Seth Godin. Traduction de Brigitte Roujol et Bénédicte Bringuier pour Horizoom.

Seth Godin  est un entrepreneur américain, ancien responsable du marketing direct de Yahoo, ainsi qu’un auteur et conférencier à succès.  Son livre Êtes-vous indispensable ?, publié en 2010, va au-delà du marketing pour venir aborder le développement personnel. Ses livres Poke the Box, puis Nous sommes tous singuliers ou C’est à vous de jouer sont des livres exhortant à secouer le statu quo, se lancer et agir. 

Accès à sa fiche wikipedia

Pour en savoir plus, faites un petit tour sur son site Seth Godin ou son blog Seth’s blog.

Illustrations : lps13.free.fr

 

NEWSLETTER HORIZOOM
Oui, je veux OSER MON POTENTIEL
et recevoir Inspirations, Outils, Techniques, Etudes de cas et
mes CADEAUX DE BIENVENUE
Partager.

Auteur

Le site Horizoom.com accueille des articles invités susceptibles d'intéresser les Esprits Renaissance, Multipotentiels et Entrepreneurs de soi. Pour connaitre la politique de publication, voir page Articles invités